EMMA … vue par Emmanuelle LISA !

Spontanée, sensible et minutieuse…

Offrir en partage la liberté d’interprétation est l’un de mes plus grands bonheurs.
La spontanéité de ma création assouvit mon désir de faire rêver…
Grâce aux grands formats, aux diptyques et autres triptyques, l’exposition d’un tableau et
son orientation laissent libre cours à l’imagination… J’aime que le regard que chacun pourra y
poser puisse évoluer au fil du temps, offrant à chaque âge une nouvelle évasion…
C’est le choix, mon choix, de l’abstrait.

Donner à ma sensibilité l’occasion de s’exprimer au travers de la matière fait partie de mes
envies parmi les plus intimes.
Ma peinture est donc à l’huile, travaillée au couteau… J’aime son odeur, son rendu a nul autre
pareil… Fondue en couleurs où règne le blanc pur, travaillée en formes géométriques où le
carré se pose en maître, ma matière veut se jouer du temps et de l’espace.
Il n’en fallait pas plus pour que la sculpture entre naturellement dans mon univers.

Restaurer est mon « double je », là où prévaut la minutie.
Comme si retarder le processus de dégradation était la promesse d’une vie qui se prolonge…
J’y mets tout mon cœur… et mon temps !

Autodidacte

D’une famille, en partie, d’origine hollandaise, au milieu d’une mère, d’un frère et de sœurs
peintres et sculpteurs amateurs, mes premières années d’artiste ont été consacrées à l’éveil
de jeunes enfants en tant que professeure de l’Ecole d’Art Martenot de Paris.
Une escapade de quelques années au Venezuela m’a appris le figuratif des formes et des
couleurs auprès d’un artiste local.
J’ai attendu la cinquantaine et ma reconversion professionnelle dans la restauration de
tableaux pour découvrir la magie de l’abstrait et ainsi me redonner l’envie de peindre.
Certains diront que je n’ai été l’élève de personne, sinon d’une belle intuition qui a guidé mes
mains, mes couteaux et mes ébauchoirs.
D’autres me qualifient d’audacieuse et de courageuse…
C’est peut-être le prix de ma liberté.